La communication au service de la motivation

La communication au service de la motivation

Après des périodes de télétravail ou de vacances les équipes se retrouvent à nouveau au travail, mais motiver ses collaborateurs en période de totale incertitude est un véritable défi pour les managers et les ressources humaines.

Les entreprises ont leur carnet de commandes vide mais se voient parfois refuser leur demandes de prolongation de RHT … d’un côté tout le monde espère une reprise rapide mais d’un autre côté on craint la 2eme vague, le retour de l’école à la maison, la fermeture des frontières, les licenciements…

Ce stress n’est pas propice à la créativité et au dynamisme que les collaborateurs devraient avoir pour affronter cette crise inédite.

Une communication bienveillante, individualisée et transparente nous semble être essentielle pour préserver la motivation de des équipes et préparer ensemble l’après crise.

Nous vous partageons ici des pistes sous forme de Règle de 4 S pour garder vos équipes mobilisées malgré les circonstances exceptionnelles.

1. Sens au travail :

Après ces semaines de confinement, plus que jamais, vos collaborateurs ont besoin de donner un sens à leur travail. Ces moments d’isolement ont été pour beaucoup l’occasion d’une réflexion profonde, certains ont même aimé se retrouver en famille, à la campagne, ils doivent trouver une raison de continuer à travailler.

Définissez et partager votre vision avec vos équipes, remettez les au centre de l’entreprise.Des projets communs et fédérateurs sur du long terme permettent de remotiver et souder les équipes en impliquant des collaborateurs sur des projets transversaux, des projets d’organisation internes, de recherche de pratiques plus éco-responsables ou plus inclusives par exemple.

La réaffirmation des valeurs fédératrices de l’entreprise maintiendra une solidarité et cohésion entre les employés. Une période de crise sera moins dévastatrice si les salariés restent unis. Votre culture d’entreprise sera renforcée.

Vous pouvez leur donner un objectif à atteindre. Trouvez le juste milieu entre ambition et réalité : une situation de crise n’offre pas autant d’opportunités qu’un contexte positif. Le mieux est de décliner vos grands objectifs en plus petits objectifs plus accessibles et réalistes.

Un travail de communication interne est essentiel pour soutenir cette recherche de sens.

 

2. Soutien moral et matériel :

Une communication individuelle et bienveillante permet d’établir un réel soutien moral et matériel adapté aux situations particulières de vos collaborateurs. Pris en considération, leur motivation n’en sera qu’accentuée. En mêlant écoute, empathie et respect, vous comprendrez ainsi leurs craintes pour y apporter les réponses adéquates. Les RH ou les managers peuvent planifier des entretiens individuels de rentrée qui permettront de détecter les problèmes. Certains ont une situation personnelle particulièrement difficile, ne peuvent pas travailler correctement en télétravail pour des raisons techniques ou familiales, ont mal vécu l’isolement ou sont submergés par l’anxiété de la maladie ou de la crise.

Dans la mesure du possible, fournissez les moyens matériels que la situation impose, pour leur permettre de continuer à être le plus performant possible et éviter la démotivation due à des problèmes techniques.

Montrez que le management prend au sérieux les contraintes sanitaires et les respecte.

 

3. Socialisation :

Un des principaux problèmes de cette crise a été la désocialisation, il faut recréer du lien qui permet les échanges d’idées, la stimulation, la cohésion et la solidarité.

– Célébration en équipe des bonnes nouvelles.

– Organisation d’Afterwork en extérieur tant que la météo, les terrasses ou les parcs nous le permettent.

– Petit-déjeuner au bureau dans le respect des règles sanitaires.

 

4. Suivi :

Enfin, un bon suivi est indispensable, votre communication bienveillante et honnête doit se pérenniser. La crise hélas va encore durer plusieurs mois ; ainsi, l’accompagnement doit continuer sur le long terme.

Une communication régulière et transparente avec vos équipes sur la situation permettra de lutter contre les ragots et les inquiétudes infondées. Même si vous avez de mauvaises nouvelles à partager ou n’avez pas toutes les réponses, l’honnêteté reste la meilleure technique. Plus les membres de l’équipe peuvent s’appuyer sur des informations précises, moins ils auront d’eau pour alimenter le moulin à rumeurs.

– Faites des points réguliers pour contrôler l’évolution des choses.

– Montrer aux équipes que leurs efforts et leur persévérance permettent d’obtenir des résultats prometteurs.

– Insistez sur le positif et les succès, aussi minces soient-ils. Cela encouragera d’autant plus vos collaborateurs.

Les entreprises qui auront géré le plus humainement possible cette crise protégeront leur réputation employeur. La crise ne durera pas éternellement et un jour il faudra attirer des nouveaux talents.

Veillons à ce que cette crise n’entache pas nos marques employeur et essayons même qu’elles en sortent plus fortes.